La liturgie

    “Le chant grégorien offre une souplesse extraordinaire, puisque sa régularité nous libère pour laisser jaillir la prière”.

    Mère Abbesse

     p4 Ora2

    Tous les offices, c’est-à-dire la messe quotidienne et la liturgie des heures, sont chantés en grégorien. Le contenu de ce chant repose exclusivement sur les Ecritures, en particulier les psaumes. C’est pour cela qu’on a pu l’appeler “Bible chantée”. Les psaumes sont porteurs d’un héritage de prière millénaire et nous font entrer dans la dimension ecclésiale de la liturgie.

    Notre chant s’inscrit dans la tradition de Solesmes. Dès la fondation à Madiran en 1934, le père Joseph Gajard, maître de chœur de Solesmes, venait donner des leçons de chant à notre communauté. Par la suite, à Ozon, les novices ont suivi les cours de la schola saint Grégoire du Mans. Le chanoine Jeanneteau (Angers) et Dom Claire (Solesmes) ont parfait leur formation. Depuis notre installation au Pesquié en 1992, c’est le Choeur Grégorien de Paris avec Rolandas MULEIKA, Jaan Eik TULVE et Louis-Marie VIGNE qui nous inspire et nous entraîne. Rolandas MULEIKA a dirigé un de nos enregistrements, tout comme Jaan Eik TULVE qui vient régulièrement nous donner des sessions de chant grégorien.

    Le grégorien tient son nom du pape saint Grégoire (fin du VIe siècle). On lui a longtemps attribué la paternité de ce chant mais il semble qu’il soit né vers le VIIIe siècle en réalité. Il est redécouvert au XIXe siècle par l’abbaye de Solesmes.

      “Orgue, instrument sacré, éveille en nous l’Esprit de Dieu et rassemble nos cœurs dans la louange à la gloire de la Trinité.”
    l
    ^

    P4 oraInauguré et béni en 1997, l’orgue de l’abbaye a été construit par Jean Daldosso, facteur d’orgue à Gimont dans le Gers. La décoration du buffet est de Pierre Fritsch.

    L’orgue de l’abbaye est avant tout un instrument au service de la liturgie. Il a été conçu pour aborder la musique nordique de l’époque baroque, couronnée par l’œuvre de Bach. Il ne s’agit pas d’une copie stricte de tel instrument de l’Allemagne du Nord, mais d’un instrument destiné à servir un répertoire musical et son usage dans la liturgie.

    La composition des quatorze jeux, établie de façon à pouvoir équilibrer les plans sonores à toutes les hauteurs, prend également en compte la fonction d’accompagnement du grégorien (Kleingedackt), chaque jeu pouvant être utilisé en soliste (y compris la mixture).

    En conclusion, le souci premier a été de réaliser un bel instrument de musique…!

    Composition :

    GO   6 jeux

    Praestant 8’ Rohrflöte 8’ Oktave 4’ Waldflöte 2’ (basses – dessus) Mixtur II IV (basses – dessus) Terz (basses – dessus)

    RECIT   6 jeux

    Kleinienne 8’ Holzflöte 8’ Spitzflöte 4’ Nasat 2 2/3’ (basses – dessus) Gemshorn 2’ Regal 8’ (basses – dessus)

    PEDALE  2 jeux

    Pedalflöte 8’ Fagot 16’