atelier de Faïencerie

L‘atelier de céramique de l’abbaye offre une gamme de plus en plus large de réalisations

 Cadeaux d’anniversaire, de mariage, de fêtes des mères, de Noël…

service de mariage personnalisé sur commande

Retrouver ces articles :

– dans notre boutique à l’abbaye  (commander au 05 61 02 97 55)             

– sur le site de l’artisanat monastique

NOUVEAUTÉ 2022 : Les mugs à personnaliser suivant la commande

L’atelier de céramique propose une variété de faïences émaillées et décorées entièrement à la main par les moniales. La faïence tire son nom de Faenza, une ville italienne. C’est une pièce de terre, cuite une première fois (on l’appelle alors un « biscuit »), sur laquelle on réalise un décor « sur émail » ou décor de majolique, technique appliquée chez les maîtres faïenciers depuis le XVème siècle.
 La première étape de cette technique est l’émaillage. L’émail est une sorte de poudre de verre, qui est mélangée à de l’eau suivant une proportion rigoureuse. La pièce de terre cuite est alors immergée dans ce bain d’émail pendant quelques instants. Une fois sèche, elle devient le support sur lequel s’exécute le décor. Le décor – seconde étape- se réalise essentiellement au pinceau à l’aide d’une palette d’oxydes ou pigments. Ils se présentent, eux aussi, sous forme de poudre à diluer. La couleur finale n’est donnée qu’à la sortie du four. Ainsi l’oxyde de cobalt est d’un noir intense quand on le pose ; il est bleu outremer après sa cuisson à 980°C !
Dans cette technique, il y a plusieurs façons de réaliser le décor. Nous utilisons principalement le « décor à la touche », qui se fait d’une multitude de coups de pinceau, d’un seul geste, sans reprise ni repentis. Les coups de pinceaux doivent être vifs et assurés car ils ne peuvent être effacés (ou bien il faut recommencer la pièce depuis le début !). Pour d’autres collections, nous employons la technique du « décor aquarellé » qui donne aux couleurs cette impression de légèreté propre à l’aquarelle.
Puis vient la seconde cuisson à 980°. Elle vitrifie l’émail et le décor qui deviennent imperméables. A la sortie du four, la pièce est prête à l’usage !
Nous espérons que notre travail monastique porte l’empreinte de l’harmonie et de la paix bénédictine qui apporte de la beauté au quotidien.

Entretien de la pièce

L’utilisation de la machine à laver est compatible avec la faïence et ne peut altérer le décor. Que vous laviez votre vaisselle à la main ou à la machine, il importe surtout de la ranger bien séchée.
Au cours du vieillissement de la pièce, il peut parfois apparaître des petites craquelures à sa surface . Ce phénomène, appelé tressaillage, est lié à la différence de coefficient de dilatation entre le biscuit et l’émail. Il n’est pas considéré comme un défaut de fabrication et n’abîme en rien la qualité de la pièce.

Des croix et des médaillons, avec un joli ruban pour les suspendre dans les chambres d’enfants. A offrir à l’occasion d’une naissance, d’un baptême…

Coquetiers (11cm de largeur/6cm de hauteur) à personnaliser aux noms de la famille

Des couleurs lumineuses pour cette collection « cueillettes improvisées » qui agrémentent votre table. L’assortiment floral des plats forme une couronne autour de vos créations culinaires.

 

Stylisés, les plumes et feuillages de la collection « suite d’ailes » donnent une atmosphère riante à votre vaisselle.

Une partie de cette collection est proposée en bleu. Avant cuisson, l’oxyde bleu appelé « vieux rouen » est de couleur rose pale et ne prend sa véritable teinte bleue qu’après cuisson à 980°C.

Réalisé au pinceau sur émail cru, le décor vif et coloré de la Collection « Chemin d’un papillon », donne à votre table toute la joie et la légèreté du printemps commençant.

La figure de proue de cette collection est l’éléphant. Ce grand mammifère, herbivore aux membres en piliers, à la longue trompe nasale respiratoire, aux incisives supérieures développées en défenses…devient absolument inoffensif dans votre assiette.

Voici une collection évoquant les chaudes couleurs automnales et hivernales, et les petits écureuils si difficiles à observer  » en vrai »