Chantier automne 2013

    Chers amis bâtisseurs,
    La profession solennelle de Mère Pauline, en la fête de Marie Reine le 22 août, avait un lien particulier avec le chantier de notre église abbatiale. En ce jour, la nouvelle sacristie entrait en fonction tandis que Mère Pauline en recevait la charge.
    Le recueillement des prêtres entourant notre Evêque avant la Messe s’inscrivait parfaitement dans ce lieu sobre et beau. Nous sommes reconnaissantes aux Capucins de Toulouse qui nous offrent un chapier qui trouvera très bien sa place dans l’ensemble, entre les vitraux.

    Après quelques semaines de labeur intense, le nouveau magasin ouvrait ses portes au début du mois d’août. Ici la chaude tonalité du pin domine. L’espace est plus petit mais plus fonctionnel, plus clair aussi ce qui favorise la présentation des produits. La
    réussite de ces deux pièces nous permet d’envisager plus sereinement la reprise des travaux de l’église elle-même, interrompus depuis plusieurs mois. Le retard pris par le chantier ne permettra pas de poser les vitraux avant l’hiver, une fermeture provisoire protègera l’édifice des intempéries. Une étude doit encore être faite pour la grande rosace qui est l’apport principal de lumière. Nous évoquions un problème d’infiltration d’eau dans le n°188 pour le clocher, l’offensive est lancée mais la partie n’est pas gagnée.

    Qui dit reprise de grands travaux dit appels . En effet, la construction d’une église, vous le savez n’est pas qu’une question d’architectes et d’entreprises, il y a toutes ces « pierres » qui permettent l’édification de cette Maison de Dieu. En ces temps incertains et difficiles, où les sollicitations et les nécessités sont nombreuses et pressantes, nous sommes conscientes du poids de foi et de générosité de chaque offrande et nous vous en remercions profondément. Nous prenons dans notre prière toutes les intentions des familles et des nations et les confions spécialement à Notre-Dame du Rosaire en sa fête toute proche.