Chantier de septembre 2018

    Voici quelques nouvelles de l’entreprise « tous azimuts » et des cinq chantiers ouverts au printemps.
    Pour s’en tenir aux avancées significatives, nous dirons qu’un beau portique en pierre a été dressé à l’entrée grâce à l’art de Monsieur Vidal toujours soucieux du langage des pierres. Murs et piliers ont été montés avec l’idée que chacun se sente bien accueilli en arrivant au Pesquié. Il reste à poser le portail automatique qui assurera un minimum de sécurité indispensable. La fermeture au nord de l’église est pratiquement terminée, un portail tout simple en bois a été posé. Il reste encore des terrassements et des plantations pour retrouver une certaine harmonie et que tout soit bien intégré dans le paysage. Le secours de Monsieur Pimenta et de sa pelle va encore être bien nécessaire.
    Grâce aux conseils d’apiculteurs voisins et amis, l’aménagement de la miellerie prend forme, au moins ….dans nos esprits ! Nous sommes décidées sur le choix de l’isolation périphérique par des panneaux-sandwichs et sur la finition du sol béton à l’hélicoptère.
    Les premiers dons ont permis d’anticiper sur l’installation par l’achat et la mise en service d’une pompe-doseuse. Nous passons d’un système artisanal  à la casserole à un système automatisé. Quand on a deux tonnes de miel à mettre en pots, cela compte ! C’est une vraie révolution pour Mère Odile et Mère Anne, nos deux apicultrices en chef qui s’adaptent immédiatement à ce changement fulgurant, prélude à d’autres améliorations bien indispensables.

    Prochaines étapes :

    • Vider entièrement la pièce qui doit accueillir la miellerie et où 25 ans de débarras ont accumulé tout ce qui n’a pas sa place ailleurs mais qui aurait pu bien sûr servir un jour !
    • Préparer plomberie et électricité avant de couler la dalle.
    • Monter les panneaux qui devraient assurer une parfaite étanchéité aux abeilles.
      Puis faire l’aménagement intérieur.

    Inauguration à Noël…. est-ce un rêve ?

    Nous reviendrons ensuite sur le chantier n°5 celui de la cave pour les fromages. Nous sommes encore en discussion pour nous adapter à la configuration des lieux et aux coûts. Une bonne réunion de travail a eu lieu au mois d’août qui augure bien de l’avenir. La suite au prochain numéro.

    Chers amis, nous avons encore besoin de vous. La « ruche » du Pesquié vous remercie de votre aide et vous assure de sa prière diligente à toutes vos intentions. Les abeilles nous invitent à rester attentives au grand message de la création, à cette voix « paradoxale et silencieuse »1 de la présence de Dieu. « Entendre chaque créature chanter l’hymne de son existence, c’est vivre joyeusement dans l’amour de Dieu et dans l’espérance ». 2

    1 Jean-Paul II catéchèse 26 janvier 2000.
    2 Conférence des évêques du Japon janvier 2001 cité dans Laudato si.

     

    Si vous voulez nous aidez à construire la miellerie vous pouvez  faire un don à l’Abbaye Notre-Dame du Pesquié

    SOIT par chèque libellé à l’ordre de la Fondation des Monastères *, et en précisant : “Pour les travaux de l’Abbaye du Pesquié.”  Formulaire de don par chèque

    SOIT par virement, avec un don en ligne, en précisant vos coordonnées ** et : “Pour les travaux de l’Abbaye du Pesquié.”  Formulaire de don en ligne

    * La Fondation des monastères, fondation reconnue d’utilité publique, est l’organisme de soutien aux membres des communautés religieuses de toutes confessions chrétiennes. Elle est habilitée à recevoir des dons déductibles fiscalement, pour les particuliers, comme pour les entreprises.
    Vos dons seront affectés prioritairement à nos travaux, 5 % étant versés au fonds de solidarité de la Fondation des Monastères, pour aider d’autres communautés.
    Compte tenu des réductions fiscales en vigueur pour les particuliers, (66 % du montant du don dans la limite de 20 % du revenu imposable pour les personnes assujetties à l’impôt sur le revenu ou IR, et 75 % du montant du don dans la limite de 50 000 € pour celles soumises à l’impôt de solidarité sur la fortune ou ISF)
    – un don de 100 € donne droit à une réduction d’IR de 66 €, son coût réel n’est que de 34 €
    – un don de 1000 € donne droit à une réduction d’ISF de 750 €, son coût réel n’est que de 250 €
    Les dons des entreprises donnent lieu à une réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires.
    ** Ces informations sont nécessaires au traitement de votre don et sont strictement réservées à l’usage de la Fondation des Monastères.  Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification ou de suppression des données vous concernant.
    Pour exercer ce droit, contactez la Fondation des Monastères 14, rue Brunel – 75017 Paris – Tél. 01 45 31 02 02 – email : fdm@fondationdesmonasteres.org